You are here

Enquête sur la liberté, l'amour et la poésie.

 

INTRODUCTION
 

Nous avons proposé à tous nos amis une enquête qui se donnait pour ambition de cerner ce que peut signifier l’esprit surréaliste dans un monde qui semble bien l’avoir intégré dans ses références et ses discours, mais qui en réalité bafoue ses exigences majeures.
Il nous a paru nécessaire de chercher à préciser d’abord, à travers quelques questions, ce qu'il en est de la perception actuelle de ces trois passions surréalistes indissociables que sont la liberté, l’amour et la poésie.
 

La liberté

1– Le mot de liberté vous semble-t-il encore, ici et maintenant, mobilisateur ?
2– Pensez-vous que la liberté puisse effrayer au point que certains en viennent d’eux-mêmes à lui préférer la servitude ?
3– Dans une récente critique (Le Monde du 11 octobre 2013 - Trois poètes libertaires) on peut lire : « … cet esprit du surréalisme d’avant et d’après guerre, qui peut sembler si éloigné aujourd’hui, dans sa liberté radicale et désespérée. » Partagez-vous ce jugement ?

RÉPONSES À L'ENQUÊTE SUR LA LIBERTÉ
 

L'amour

1- Rimbaud évoque un Prince qui prévoyait « d’étonnantes révolutions de l’amour » (Illuminations, Conte).
Vous semble-t-il que ces révolutions aient eu lieu ?
2- Pensez-vous que l’amour, par son idée ou sa pratique, possède un pouvoir subversif ?
3- Croyez-vous que nous ne puissions aimer qu’un seul être dans notre vie et, si oui, cet être nous est-il en quelque sorte « prédestiné » ?
Comment voyez-vous évoluer dans le temps votre intelligence de l’amour ? 

RÉPONSES À L'ENQUÊTE SUR L'AMOUR
 

La poésie

1- La poésie : science maudite, haute science, gai savoir ? Que vous donne-t-elle à connaître ?
2- Signe ascendant – cygne à 100 dents : à quelle altitude mentale la langue des oiseaux vous donne-t-elle le vertige ? Le recherchez-vous ?
3- Quels(s) mythe(s) irriguent ou assoiffent votre idée et votre pratique de la poésie ?

RÉPONSES À L'ENQUÊTE SUR LA POÉSIE

 


[1] « sodger » dans le texte original. (NDT)